La passion des montres et du temps qui passe

14 avril 2007

La Speedmaster a 50 ans.

Filed under: Montre — labonneheure @ 13:02

Je ne voulais pas passer à coté de cet évènement, les 50 ans de la Speedmaster font de cette montre un garde temps qui a su garder toute son authenticité esthétique (du moins).

« Son mouvement notamment – le fameux calibre 1861 – est celui-là même qui équipait les Speedmaster originales ».

La version 50eme anniversaire est, je trouve, particulièrement réussie, les cadrans légèrement creusés, des aiguilles fidèles à l’originale.

Seul un logo représentant un hippocampe vient trôner sur le cadran à midi … si vous avez des infos concernant l’origine de ce logo vous pouvez le dire ici, merci.

Speedmaster acier 50eme anniversaire

Pour plus de détails: « OMEGA Speedmaster Professional Chronograph Moonwatch« .

Un article intéressant, également écris par un passionné, sur la nouvelle version Braod Arrow: Omega Speedmaster Broad Arrow.

3 commentaires »

  1. L’hippocampe m’étonne. Je croyais qu’il servait d’emblème à la gamme seamaster… Je suis preneur d’info là dessus en tout cas.

    Commentaire par Benoit Darcy — 16 avril 2007 @ 13:31 | Répondre

  2. L’Hippocampe n’a rien d’étonnant: la speedmaster est à l’origine un modèle dérivé de la gamme seamaster (qui a été la première à utiliser le calibre présent dans la speedmaster), conçu au départ comme devant servir aux pilotes automobile. La speedmaster a donc hérité également du logo hipocampe, présent sur le fond depuis 1957 jusqu’à aujourd’hui.
    Une autre précision: le calibre 1861 n’est pas celui qui équipait les speedmaster de 1957. A l’époque (et comme dans les seamaster chrono), c’est le calibre 321 à roue à colonne qui était utilisé. C’est d’ailleurs ce calibre qui a été sur la lune.
    Pour autant, le 1861 n’est pas si différent, puisque c’est une évolution du 321, par l’abandon de la roue au colonne au profit d’une commande à navette (plus simple, moins couteuse et très fiable), le remplacement du double spiral Breguet par un spiral simple passant la cadence de 18000 à 21600 alternance par heure, l’ajout de rubis supplémentaires (notamment sur la roue de petite seconde, Omega ayant eu vent que les possesseurs de speedmaster laissaient souvent tourner le chrono en permanence). Le calibre 1861 était néanmoins une évolution sensible par rapport au 321, et la NASA, ayant toujours la volonté d’utiliser des outils sans faille, a refait passer ses tests de certification au nouveau calibre qui a nouveau ressorti intact! La speedmaster a donc continué à équiper les astronautes après 1968 et est toujours qualifiée pour tous les vols spatiaux habités.
    Pour l’anecdote, lors de la première rencontre entre les américains et les russes dans l’espace, qu’elle n’a pas été la surprise des américains de constater que les russes portaient au poignet… Des speedmaster!

    Commentaire par Philippe — 7 décembre 2007 @ 13:48 | Répondre

  3. Merci infiniment Philippe pour ces précisions et pour l’anecdote croustillante.

    Commentaire par labonneheure — 7 décembre 2007 @ 23:26 | Répondre


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :