La passion des montres et du temps qui passe

20 mai 2007

Horlogerie et écologie.

Filed under: Environnement — labonneheure @ 21:52

Salut à tous,

C’est un thème à la mode l’écologie, à la mode et aussi nécessaire, je le crois. Fervent amateur de montres mécaniques, je pense que ce genre de tocante est écologique: pas de pile, assez cher pour ne pas être tenté de la jeter à la poubelle quand l’envie d’une nouvelle montre se fait sentir, réparable aussi, la montre mécanique est dans la mouvance du développement durable car elle est vraiment pensée pour durer.

PS: j’entends développement durable (dixit Wikipedia) mais pas commerce équitable, celui qui achete une montre en or n’a aucune idée de la provenance du métal précieux et des conditions de travail des ouvriers qui l’ont extrait.

Dans un registre différent il y a la solution du solaire, Seiko (marque que j’affectionne tout particulièrement car c’est elle qui m’a fait découvrir cette passion) mais aussi Casio ou Junghans et d’autres surement, ont dans leur catalogue des montres fonctionnant au solaire. L’argument de vente est « plus de pile à changer et vous avez la précision du quartz », mouais, ok pour la précision, mais pour la pile (dans ce cas on parlera d’accumulateur) il en faut bien une pour stocker l’énergie nécessaire au fonctionnement de la montre d’où une durée de vie implicitement limitée. De plus, produire une montre a quartz implique surement l’emploi de beaucoup de produits chimiques pour construire la simple électronique qu’elle comporte.

Avec tout ceci c’est avec joie que je vous donne ce petit lien, histoire de venir tout contredire en partie😉
Nouvelle génération de Seiko solaires .

Vous le voyez, c’est pour cela que je plaide en faveur de la montre mécanique, celle qui n’est parfois pas à l’heure, celle qui donne la mesure du temps de 2 façons, par les aiguilles et par son age, bref celle qui donne la sensation « du temps qui passe »😉.

Pour aller plus loin sur ce chapitre de l’écologie qui vient empiéter sur le domaine de l’horlogerie allez donc voir comment les horlogers s’achètent une morale écologique et de nouveaux marchés: Swatch, le fabricant suisse de montres : une voiture hybride ! c’est surement bien pensé tout ça, marketing-marketing !

6 commentaires »

  1. Il existe des compromis techno-écologique permettant d’avoir les aiguilles et la précision du quartz sans pile comme les montres « cinétiques » (Seiko) ou « generotor » comme la Samara de Jean d’Eve que ma femme aime beaucoup( http://horlogerie.wordpress.com/2005/11/25/samara-jean-deve/ )

    Tombé sur un article très complet présentant ce principe et d’autres : http://www.satie.ens-cachan.fr/jeea2002/ArticlesPDF/Froelicher_EnergiePortable2002.pdf

    Commentaire par Dr. Goulu — 7 juin 2007 @ 7:40 | Répondre

  2. Merci de votre remarque, car en effet je n’ai pas mentionné le systeme “generotor” dans mon article, d’autant plus que ma première montre était une kinetic😉 , mais voila, elle refuse de se charger maintenant, et le cout de remplacement de l’accumulateur est prohibitif, alors pour un article qui parle d’ecologie et de développement durable (entre les lignes) …

    Commentaire par labonneheure — 7 juin 2007 @ 13:43 | Répondre

  3. Je suis tout à fait d’accord avec vous, une montre automatique ou mécanique est bien écologique en comparaison avec une quartz. Par contre au niveau global, il faut calculer avec précision l’empreinte écologique générée lors de la fabrication de la montre pour savoir si une montre est bien écologique; mais je n’ai pas d’infos sur le sujet.

    Commentaire par Jonathan — 23 mai 2008 @ 11:06 | Répondre

  4. Tout à fait d’accord également. Quant on sait qu’une seule pile bouton jetée dans la nature pollue 1m3 de terre et quant on imagine le nombre de piles qui sont simplement jetées à la poubelle et non recyclées … on voit immédiatement l’intérêt des montres mécaniques.

    Commentaire par labonneheure — 23 mai 2008 @ 16:33 | Répondre

  5. entièrement d’accord avec vous!
    mais problème : le prix.
    Néanmoins, vous m’avez beaucoup aidé pour mon étude de cas sur la haute horlogerie!

    Commentaire par andy — 25 janvier 2009 @ 23:40 | Répondre

    • le prix est un vrai-faux probleme car si vous achetez une montre a quartz à tout petit prix, il vous en coutera aussi cher, voir plus, pour changer la pile. Au bout de 4-5 ans vous aurez payé cette montre 3-4 fois son prix, sans parler du recyclage des piles.
      Apres 5 ans, la même montre a quartz est souvent démodée et il est temps d’en acheter une nouvelle. Alors qu’une montre mécanique, même si elle est démodée et jetée à la poubelle, n’aura au moins pas consommé de piles.
      Ca reste un avis.

      Commentaire par labonneheure — 29 janvier 2009 @ 18:26 | Répondre


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :