La passion des montres et du temps qui passe

28 juillet 2007

Tritium et Superluminova, une réaction lumineuse

Filed under: Environnement,Montre,Pratique — labonneheure @ 22:30

Reactor, une entreprise californienne met du tritium dans votre vie. Rien de bien nouveau à utiliser le tritium, cet isotope (légèrement) radioactif a la capacité de rester phosphorescent pendant plusieurs années (7 à 10 ans), il est utilisé pour des applications très spécifiques (montres militaires par exemple). Cette firme américaine a eu l’idée d’associer le tritium au Superluminova pour combiner l’intéret des 2 matériaux dans une technologie appelée « Never Dark », afin d’offrir une lisibilité sans faille dans toutes les conditions de luminosité.

Dans leur modèle appelé Trident, des capsules de tritium ont été posées sur le cadran aux 4 points cardinaux ainsi que sur les aiguilles (même la troteuse), quant au Superluminova, il a été utilisé pour les chiffres du cadran ainsi que pour la lunette qui arbore un point lumineux à 12 heures.

Le Superluminova permet d’avoir un cadran lisible très rapidement lorsque la luminosité tombe subitement et le tritium saura vous indiquer la position des aiguilles même au bout de la nuit.

REACTOR Never Dark - Trident

Reactor fait également d’autres modèles: le site REACTOR.

Nous sommes bien loin de l’utilisation d’éléments radioactifs militaires ici, le tritium utilisé a une radioactivité infime qui est contenue par les capsules et l’ensemble se trouve dans le boitier de la montre qui est étanche, il n’y a pas de risque pour la personne qui porte une telle montre, nous sommes bien loin des montres de plongeurs de combat qui avaient un cadran en tritium peint. Qu’en est-il des personnes qui fabriquent les capsules au tritium … bonne question.

Publicités

Propulsé par WordPress.com.