La passion des montres et du temps qui passe

9 avril 2014

Olivier Jonquet fait battre le coeur de l’horlogerie française

Filed under: Horlogerie,marque horlogère,Montre,passion — labonneheure @ 22:45

Récemment j’ai eu la joie et l’honneur d’assister à la présentation d’une nouvelle marque de montre française.

IMG-20140308-00463 IMG-20140308-00464

Olivier Jonquet a fait le pari fou de concrétiser son rêve de passionné d’horlogerie: créer sa propre marque de montre mécanique avec comme seuls moteurs sa passion pour l’horlogerie et le désir de réaliser quelque chose de durable et de qualité.

Comme beaucoup d’amateurs de montre il commence par collectionner les gardes temps et c’est au détour d’une brocante qu’il trouve une montre au boitier atypique et équilibré; son idée part de cette simple rencontre involontaire entre un boitier qui le séduit par sa forme, sa simplicité et un rêve inavoué de créer quelque chose en rapport avec le temps qui passe, après tout nous sommes tous mortels.

Olivier à déjà une vie professionnelle bien établie, il fait un métier qu’il aime dans un secteur lui aussi très passionnel: le vin.

Puis une autre rencontre avec un horloger lui fait découvrir un stock de calibres NOS.

Un boitier, un calibre… c’est le déclic, il décide de se lancer et de mener de front son activité professionnelle et l’horlogerie à un niveau quasi professionnel.

Pour cela il vend toute sa collection de montre afin de se constituer un budget de départ et auto-financer son projet. Dans la foulée il crée la marque ‘Olivier Jonquet’. Tout le monde est réquisitionné, son épouse Delphine, qui le soutient à 100%, le rejoint dans cette aventure, le garage de la maison se transforme petit à petit en atelier d’horlogerie.

IMG-20140308-00462

le boitier doit être légèrement revu et modernisé, toujours avec la sobriété qui le caractérise, afin d’accueillir le calibre. Olivier passe tout d’abord des heures a tout redessiner. Puis il doit faire confectionner des ébauches du boitier, là encore la chance lui sourit, il rencontre les bonnes personnes qui sont prêtes a l’aider afin d’aller au bout de son projet. Originaire d’Avignon, Olivier est amené à se déplacer partout en France, jusque dans le Doubs pour aller rencontrer des professionnels qui vont lui apporter leur expérience et leur savoir faire dans le domaine, car c’est un point important, la montre doit être 100% française.

Même chose pour le bracelet, Olivier rencontre Jalil Thibot, un artisant du cuir à Paris (Atelier Thibot), et le convainc de réaliser les bracelets pour habiller le premier modèle de montre de la marque Olivier Jonquet. Ce premier modèle qui porte le nom du fils d’Olivier: Elie.

Seul le cadran émaillé n’est pas fait en France.

En seulement 2 ans Olivier Jonquet aura réalisé ce tour de force de faire naître une nouvelle marque horlogère française.

Sur le site de la marque Olivier Jonquet on peut voir que les 50 pré-séries ont quasiment toutes trouvé un acquéreur, ce qui signifie que le projet d’Olivier est validé, le pari est réussi, BRAVO !

IMG-20140308-00470

 

Je voudrais tout d’abord remercier Olivier et Delphine pour leur accueil lors de cette présentation et leur gentillesse mais surtout je voudrais souligner l’exploit de réaliser un tel projet, sans formation horlogère initiale, et je suis persuadé que ceci n’est qu’un début et que d’autres modèles de la marque naîtront bientôt.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :